Lifestyle·Livre

Lecture: octobre 2019

Coucou,

Voici un nouveau rendez-vous, mes lectures du mois. J’aime beaucoup lire depuis que je suis toute petite, j’ai un peu arrêté à cause de la télévision et là je m’y remets. Le soir, je regarde 1 épisode d’une série et ensuite lecture avant de s’endormir.

lecture-octobre2019-01

Ce mois-ci, seulement 4 livres dont un que je n’ai pas terminé…

Je m’excuse, je mets les photos du livre de la banque d’image des éditeurs car j’ai effacé toute les photos que j’ai prise pensant les avoir importé. Je suis un peu blasée. Tans pis c’est parti pour la présentation des livres lus ce mois-ci. Je vous ai mis les lien des maisons d’édition où elle propose des extraits du livre.

La goûteuse d’Hitler Rosella Postorino:

la-gouteuse-dhitler-rosella-postorino

« 1943. Reclus dans son quartier général en Prusse orientale, terrorisé à l’idée que l’on attente à sa vie, Hitler a fait recruter des goûteuses. Parmi elles, Rosa.

Quand les S.S. lui ordonnent de porter une cuillerée à sa bouche, Rosa s’exécute, la peur au ventre : chaque bouchée est peut-être la dernière. Mais elle doit affronter une autre guerre entre les murs de ce réfectoire : considérée comme « l’étrangère », Rosa, qui vient de Berlin, est en butte à l’hostilité de ses compagnes, dont Elfriede, personnalité aussi charismatique qu’autoritaire.

Pourtant, la réalité est la même pour toutes : consentir à leur rôle, c’est à la fois vouloir survivre et accepter l’idée de mourir.

Couronné en Italie par le prestigieux prix Campiello, ce roman saisissant est inspiré de l’histoire vraie de Margot Wölk. Rosella Postorino signe un texte envoûtant qui, en explorant l’ambiguïté des relations, interroge ce que signifie être et rester humain. »

lien vers le site de l’éditeur Albin Michel

Mon avis:

J’avais beaucoup entendu parlé de ce livre. J’aime beaucoup les témoignages datant de la période de la 2de guerre mondiale. Avec ce livre qui se déroule pendant la 2de guerre mondial, j’ai appris que Adolf Hilter était végétarien et qu’il avait l’angoisse d’être empoisonné c’est pourquoi il avait des goûteuses. Dans ce livre, on suit la vie de Rosa à partir du moment où elle est recruté par le SS. Son travail: manger la nourriture qui sera servi à Hilter, pour cela elle sera dans une pièce avec d’autres goûteuses sous la surveillance de S.S. avec l’angoisse de mourrir empoisonnée à chaque fois.

J’ai apprécié l’écriture, suivit les aventures de Rosa rien à dire à ce niveau-là.

Par contre là où j’ai été déçue: je pensais que ce livre était (du moins en partit) une biographe d’une réelle ancienne goûteuse d’Hitler. Et bien non, l’auteure avait prévu d’en rencontrer une mais malheureusement la rencontre n’a pas pu ce faire à cause de son décès.

J’ai trouvé le livre bien mais du coup j’ai eu l’impression de me faire un peu avoir sur sa réalité: un roman inspiré d’une personne que l’auteur n’a jamais rencontrée.

Je lui mettrai 13/20.

Passionnément, à la folie pas du tout Margot Malmaison

pasionnement-a-la-folie-pas-du-tout-margot-malmaison

Pour la première fois, Margot Malmaison lève le voile sur les coulisses de son histoire d’amour tant médiatisée.

 » Vous le savez, notre toujours a tourné court. Le conte de fées a viré au conte réalité. Aujourd’hui, Maxence et moi, c’est bel et bien fini. Si on me l’avait dit, je ne l’aurais jamais cru. Parce que depuis le début je ne vivais et ne respirais que pour lui. Et c’est justement ce qui m’a perdue.
Faut que je vous dise : derrière mon sourire, j’ai parfois vécu le pire. Oui, notre idylle que vous avez toutes surkiffée, je l’ai parfois maquillée comme mes bleus au cœur. Parce que je l’aimais plus que je ne m’aimais moi. Et ça, ça n’allait pas. Pas du tout, même. Quand on aime trop, on aime mal, et au final, ça tourne… mal.

Alors vous vous demandez sûrement comment
on en est arrivés là lui et moi ?
Et comment c’est la vie sans lui ?

Remontons ensemble le fil du temps. Repassons les séquences clefs du film de notre histoire. Revenons juste avant que tout déraille ; jusqu’à la faille où ma vie a basculé dans l’enfer.
Cette fois, vous aurez ce qui s’est joué devant les caméras et en backstage…
Kisses,
Margot « 

Mon avis:

Lorsque j’ai pris ce livre à la bibliothèque, je pensais qu’il s’agissait d’une fiction comme je ne connaissais ni Margot Malmaison ni Ma2X ce fut ma 1ère erreur avec ce livre.

J’ai bien aimé la mise en page avec quelques mots écrits en couleur, le style fluide de la lecture.

Je savais que j’était sur un roman Young Adult donc au niveau du style, nous sommes sur un langage écrit qui est en mode  » ado » avec des termes comme SURKIFFéE.

Au 2/3 du livre, je me suis mis à comprendre qu’il me manquait des informations, il y avait des références à d’autres livres et je me suis mise à chercher. En fait il s’agissait du 4ème livre qu’elle écrivait et apparement c’est la suite des 3 premiers. Du coup j’ai lâché la lecture du livre.

Je ne mettrait pas de note à ce livre car pour moi, il s’agit d’un livre que je n’aurai jamais pris à la bibliothèque en ayant plus d’information dessus.

La tête sous l’eau Olivier Adam:

La-tete-sous-l-eau-olivier-adam

« Quand mon père est ressorti du commissariat, il avait l’air perdu. Il m’a pris dans ses bras et s’est mis à pleurer. Un court instant j’ai pensé : ça y est, on y est. Léa est morte.
Puis il s’est écarté et j’ai vu un putain de sourire se former sur son visage. Les mots avaient du mal à sortir. Il a fini par balbutier : « On l’a retrouvée. Merde alors. On l’a retrouvée. C’en est fini de ce cauchemar. »
Il se trompait. Ma sœur serait bientôt de retour parmi nous mais on n’en avait pas terminé. »

lien vers le site de l’éditeur Laffond

Mon avis:

J’ai réservé ce livre dans ma bibliothèque suite à la chronique d’Audrey du blog Pause Café avec Audrey.

Un couple avec 2 ados déménage. Leur fille disparait, le couple éclate, le fils gère tout ça comme il peut. Et là, la fille est retrouvé mais reste très évasive sur ce qui lui est arrivée. On découvre au fils de la lecture ce qui s’est réellement passé.

Dans ce livre, qui se lit très facilement, j’ai été happée par l’histoire. Les personnages sont bien construit et j’ai aimé les voir évoluer. Je n’ai pas trouver que l’on pouvais se douter de l’issus du livre comme le dit Audrey.

J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce livre.

Je lui mettrais un 14/20.

Les proies Annick Cojean:

les-proies-annick-cojean

C’est sans doute le dernier secret de Khadafi. Et le plus scandaleux.
En novembre 2011, Annick Cojean publiait dans Le Monde un article terrifiant. Une jeune femme y racontait comment l’année de ses 15 ans, le Guide libyen la repérait dans son école, lui caressait les cheveux, et la désignait ainsi à ses gardes comme son esclave sexuelle à vie. Violée, battue, forcée par son maître à consommer avec lui alcool et cocaïne, et intégrée dans les troupes des «Amazones», elle ne pourra s’échapper de cet enfer que peu avant la Révolution. Une vie brisée.
Une seule ? Non, des centaines, sans doute plus. Mais le sujet, en Libye, reste totalement tabou.
Dans les coulisses d’une dictature, dans le lit d’un chef d’Etat drogué en permanence, tyran d’opérette mais vrai meurtrier, nous plongeons dans un système d’esclavagisme, entre corruption, terreur, viols, crimes. Un système aux complicités multipes, bien au-delà du seul territoire libyen.
Pour recueillir l’incroyable histoire de la jeune Soraya et d’autres femmes révoltées, Annick Cojean a mené secrètement l’enquête à Tripoli, cette prison à ciel ouvert.

lien vers le site de l’éditeur Grasset

Mon avis:

Je ne connaissais pas du tout le personnage de Khadafi et quelle horreur!

Là, il ne s’agit pas d’un roman mais d’une enquête menée par la journaliste Annick Cojean, dans un pays où la réputation fait une famille. Je me suis posée pleins de questions après la lecture de ce livre

L’écriture est fluide. Le livre se lit bien même si des fois j’ai dû m’arrêté à cause des choses que je lisais.

Je mettrai une note de 14/20.

 lecture-octobre2019-02

Voilà pour mes lectures d’octobre 2019, on se retrouve pour cette de novembre qui sont plus légères.

Que lisez-vous en ce moment? Connaissez-vous ces livres?

Je vous souhaite une belle journée, bisettes

Cécile

N’hésitez pas à laissez un commentaire, j’y réponds toujours. Vous pouvez aussi me suivre sur le blog, laisser une étoile, sur FB: un pouce ou sur Inspilia un cœur pour signifier votre présence 😉

10 commentaires sur “Lecture: octobre 2019

  1. Coucou !
    C’est gentil d’avoir cité ma chronique, je suis contente de t’avoir donné envie de lire La tête sous l’eau et que tu l’aies apprécié !
    Je ne connais pas tes autres lectures à part le tout premier dont j’ai entendu parlé et qui m’a l’air tout de même pas mal !
    Des bisous
    Audrey

    1. La gouteuse d’Hilter est vraiment pas mal mais je pensais vraiment qu’il s’agissait d’une histoire vrai c’est cette partie qui m’a déçue.
      Bisettes

  2. Coucou Cécile, j’avoue que moi aussi j’ai délaissé la lecture, qui était une de mes passions favorites pour une activité plus reposante , une activité de flemmarde,  »Regarder des vidéos youtube ».
    Je note ces livres, pour quand je m’y remettrai vraiment.
    Des bisous

  3. hello ! « la tête sous l’eau » c’est un livre que je dois lire depuis des lustres ^^
    je l’ai acheté sur un coup de tête, j’en ai entendu du bien et du moins bien…
    je pense que je vais en faire une lecture pour cette été 😉

    1. Coucou Alexia,
      Ça m’arrive aussi d’acheter des livres et de ne pas les lire de suite, des fois un livre attend que l’on soit prête avant d’être lu.
      Passe une belle journée, bisettes

Laisser moi un petit mot ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s