Lifestyle·Livre

Lectures septembres-octobres 2020

Bonjour,

J’espère que vous allez bien, je profite de cette fin de mois pour vous présenter mes dernières lectures: une épopée régionnale avec le tome 3 d’Abigaël messagère des Anges de Marie-Bernadette Dupuy, un roman sur les histoires de famille: un Manoir en Cornouailles d’Eve Chase et un roman qui fait réfléchir Sur le Chemin du coeur de Mary Laure Teyssedre.

lectures septembre-octobre 2020

Les voici plus en détail.

Abigaël massagère des Anges tome 3 Marie Bernadette Dupuy:

Abigaël messagère des Anges Marie-Bernadette Dupuy
« Ses dons percent tous les secrets, même les  plus sombres, mais lui ouvriront-ils celui  de ses origines ?
 
Juin 1944. Abigaël a réussi à surmonter le chagrin que lui a  causé le départ d’Adrien, le maquisard dont elle est éperdument  amoureuse. En faisant la connaissance de Maxence  Vermont, un riche notaire, la jeune femme est stupéfaite : ce  nouveau venu est le sosie presque parfait d’Adrien de qui  elle reste sans nouvelles. Troublée par cette ressemblance,  elle tombe rapidement sous son charme.
Mais au moment où se prépare un joyeux événement, le destin  frappe à nouveau. La Gestapo menace en effet  le bonheur  de sa tante ainsi que la sécurité de tous ceux qu’elle  chérit. Alors que la guerre amorce un nouveau tournant, la  jolie Messagère des anges subit la plus cruelle des épreuves.  Grâce à l’affection des siens, Abigaël trouvera-t-elle le courage  de poursuivre sa destinée ?

Dans cette saga  familiale époustouflante, elle choisit de revenir en Charente, dans  la belle région d’Angoulême et de la vallée de l’Anguienne, pour  suivre la destinée inattendue d’une héroïne touchante et forte,  comme seules les périodes troublées de l’histoire ont pu en révéler. »

Source le site de l’éditeur Calmann-Lévy

Mon avis:

J’ai attaqué la saga et j’aimerai vraiment savoir où l’auteure veut nous ammener même si j’ai envie de secouer l’héroïne Abigaël. Je trouve qu’elle a des réactions d’enfant gâtée, j’ai l’impression qu’elle est assez égoïste. Je suis plus indulgente envers le comportement de sa cousine car justement c’est en période de guerre que ce déroule l’intrigue.

Je trouve la lecture pas très fluide, les chapitres sont assez longs. Et comme je lis souvent le soir avant de m’endormir c’est un peu compliqué. Le livre est assez gros.

J’ai quand même hâte de savoir la suite donc je vais lire le tome 4 (que j’ai aussi emprunté à ma bibliothèque), il me semble qu’il y en a 6. J’ai préféré le tome 3 au tome 2 dont je vous avez parlé la dernière fois.

Ma note: ❤❤❤♡♡

Un manoir en Cornouailles Eve Chase:

Un manoir en Cornouailles Eve Chase

« Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?
Eve Chase nous entraîne dans une passionnante spirale unissant deux femmes séparées par les années, mais que la force de l’amour et le poids des secrets réunissent en une seule voix, mélancolique et entêtante. »

Source le site de l’éditeur: Lisez pour Nil

Mon avis:

La Cornouaille, j’aime les histoires qui se passe là-bas. Les grandes maisons de familles: Pencraw alias le manoir des Lapins Noirs avec leurs histoires et leurs secrets. J’aime beaucoup quand 2 époques se partagent une histoire. Là, j’ai été servi. J’ai suivit les Altons pendant leur vacances d’été avant le drame et après. J’ai aussi aimé découvrir l’histoire grâce à Lorna qui cherche un lieu pour son mariage et qui est attiré par ce lieu.

Pour moi, le Manoir me rappeler un endroit où j’allais adolescence avec ma mère, un grande bâtisse en pierre avec je suis sûre plein de chambre et de recoin, un escalier où je ne suis monter qu’une seule fois avec une grande cousine (qui porte d’ailleurs le prénom de ma dernière). Cette maison, on y allait l’été mais aussi et surtout en automne, où il y avait cette odeur de nourriture, de pomme et de pluie mais aussi de jeux d’enfants. Il y avait un grand domaine autour et son grand marronnier…

Mis à part ça, j’ai aimé le style d’écriture et la traduction, la lecture est fluide. A la fin de chaque chapitre, j’imaginais toujours ce qui pourrait se passer et l’auteure à toujours trouver un suite que je n’avais pas envisagée. Elle m’a emmenée avec elle et j’étais ravie de la suivre. J’ai pleuré, j’ai ri, j’ai accompagné les personnages en pouvant m’identifier parfois à l’aînée des Alton parfois à Lorna. J’ai aimé l’importance de la famille car c’est la famille qui fait le coeur de ce roman. Il y a 2-3 petites choses que je n’ai pas comprise ou voulu comprendre.

D’ailleurs j’ai prêté ce livre à ma maman pour qu’elle le lise et je lui demanderai son point de vue dessus car nous avons souvent les mêmes goûts en matière de livre mais nous ne nous arrêtons pas sur les mêmes choses.

Ma note❤❤❤❤❤  Un gros coup de coeur, je vous le recommande!

Sur le chemin du coeur Mary Laure Teyssedre*:

Sur le chemin du coeur Mary Laure Teyssedre

« Quand Claire, thérapeute et mère célibataire, tombe sous le charme de Fred, elle est loin d’imaginer le terrible point commun qui relie ses origines familiales à son nouveau coup de coeur. Leur relation naissante en est bouleversée et réveille leurs blessures respectives.

Claire décide alors de sortir définitivement de ses schémas répétitifs en travaillant intensivement sur ses jugements et croyances. Quant à Fred, il choisit de partir sur le toit du monde, pour se mesurer à lui-même, malgré tous les dangers que cela implique. Les chemins intérieurs qu’ils choisissent d’emprunter sont aussi escarpés et semés d’embûches que l’ascension de l’Everest. Claire et Fred s’aimeront-il suffisamment pour recevoir l’autre tel qu’il est ? Parviendront-ils à pardonner l’innommable ?

Le chemin du cœur parcourt avec finesse et force les schémas répétitifs, les rencontres karmiques et la possibilité du pardon, prémices de toute guérison.
Un roman thérapeutique #MeToo qui ravira les amoureux de la montagne. »

Source: le site de l’auteure Mary-Laure Teysseure

Mon avis:

J’ai reçu ce livre de la part de l’auteure que je ne connaissais pas, mais dont j’avais déjà entendu le titre d’un de ses livres: Les 5 blessures de l’âme.

J’ai attaqué ce livre un soir dans mon lit, j’ai vite commencé à suis l’histoire de Claire, maman solo car abandonnée par le père de sa fille, thérapeute. Sa grand-mère, dévoile lors d’un repas les circonstance de la conception de la tante de Claire. Et puis il y a eu le speed dating où elle rencontre Fred, le courant passe bien très bien. Il se revoie rapidement et Fred lui avoue son secret. Ça a fait l’effet d’une bombe, Claire a besoin de temps.

Et moi aussi, pourtant je savais mais je ne l’avais pas imprimé lors de la lecture du communiqué de presse (j’ai dû vérifier en écrivant cet article), il s’agit d’un sujet qui me mets extrêmement mal à l’aise. Comme quoi, le cerveau et ses mécanismes de défenses.

Le livre est bien écrit, ce qui rend la lecture facile même si elle fait réfléchir. Je décide de continuer ma lecture. Claire décide de prendre du temps et se concentre sur son travail afin d’assimiler la nouvelle. Elle part du principe que rien n’arrive pas hasard et recherche pourquoi elle se bloque et cherche à identifier ce qui lui arrive comme elle pourrait le faire pour un de ses patients. Son cheminement me parle. En parallèle nous avons le cheminement de Fred qui a lui aussi besoin d’avancer. Il a l’occasion de gravir l’Everest, le point le plus haut du monde. On le suit dans son aventure et sa reconstruction. L’auteure a su nous transcrire la montagne, faut-il continuer ou abandonner? Avancer est-ce une bonne chose?

Dans ce roman, il y a aussi le thème du pardon qui est abordé. Peut-on pardonner à l’autre et peut-on se pardonner? C’est un autre thème qui m’a fait réfléchir, car j’ai d’énorme difficulté à pardonner surtout aux personnes que j’aime.

On se rend compte dans ce livre même si on le sais déjà au fond de nous que rien n’est toujours tout blanc ou tous noir mais qu’il y a plein de nuances de gris à nous de décider la teinte qu’on lui donne. Même si au final la vie se colore en rouge-orangé comme le coeur symbolique Hear is hot 791 qui nous accompagne tout le long du roman (et qui se trouve sur la couverture du premier roman de Mary Laure Teyssedre: L’amour sur le toit du monde).

Ce livre m’a fait réfléchir et je pense que je le relierai dans quelques temps pour voir où j’en suis sur mon cheminement de vie face au pardon.

Ma note❤❤❤❤❤

lectures septembre-octobre 2020

Lectures septembre-octobre 2020

Voilà pour mes dernières lecture. J’ai eu un gros coup de coeur pour Un manoir en Cornouailles d’Eve Chase et Sur le chemin du monde de Mary Laure Teyssedre m’a fait réfléchir et m’a un peu secouer dans le bon sens du terme.

Qu’en pensez-vous? Connaissez-vous certain titres ou auteures?

Je vous souhaite un agréable dimanche, bisettes

Cécile

*Produit offert par les éditions Jouvences

L’avis reste le mien suite à sa lecture

N’hésitez pas à laissez un commentaire, j’y réponds toujours. Vous pouvez aussi me suivre sur le blog, laisser une étoile, sur FB: un pouce et sur Les blogueuses un cœur pour signifier votre présence 

15 commentaires sur “Lectures septembres-octobres 2020

  1. je ne connais pas ces livres, ma mère aime lire M.B. Dupuy, perso je préfère les thrillers, en tous mes cas merci pour tes résumés ! biz

  2. Tiens, je viens de terminer la trilogie de M B Dupuy : la galerie des jalousies. Ça m’a embarquée . J’ai Acheté le tome 2 d’Abigaelle pensant que c’etait Le tome 2 de ma série …. Donc j’ai acheté aussi le tome 1 et je vais commencer cette nouvelle saga. Je ne lis donc pas ta revue pour ne pas me spoiler.j’ai aussi lu un manoir en Cornouailles , j’avais bien aimé. Par les temps qui courent rien de mieux qu’une bonne lecture au chaud. Bisous

    1. Coucou Cati,
      J’ai adoré la galerie des jalousies. J’ai lu assez vite les 3 tomes. J’ai plus de mal sur cette saga qui est en 6 tomes si je ne me trompe pas.
      Passe une belle semaine,bisettes

  3. Coucou! Je ne connais aucun de ces 3 romans, j’adorerai lire plus , mais je passe mon temps à faire autre chose qu’à lire.
    Merci pour ton avis sur tes dernières lectures,
    Des bisous

    1. Coucou Nina,
      J’essaie de lire un peu le soir pour me vider la tête et quand la lecture me plait vraiment beaucoup, je peux y passer le week-end pour dévorer le livre, ce que j’ai fait pour les 2 derniers présentés.
      Passe une belle semaine, bisettes

    1. Coucou Fanny,
      Je suis contente de te retrouver depuis la fin d’HC j’ai perdu tous les blogs que j’aimais dont le tien.
      J’ai eu un gros coup de coeur pour Un manoir en Cornouaille. Je ne connais pas une Sirène à Paris mais je vais me renseigner pas tout de suite car les bibliothèques sont encore fermées pendant ce confinement et le clic and collect n’a pas l’air d’être une priorité dans ce domaine.
      Passe une belle fin de semaine, bisettes

Laisser moi un petit mot ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s